Wellconnect
Community ManagementGoogle

Google+ délaissé rattrape son retard

Le marché des réseaux sociaux connait une progression constante et rapide loin d’être terminée. Les plus importants d’entre eux se livrent une véritable bataille pour accumuler les utilisateurs et passer leader. Ceux qui arrivent avec un temps de retard comme Google+ créé en 2011 (2006 pour Facebook), ont d’autant plus de difficultés à se faire une place.

Les chiffres parlent et ne sont pas en faveur du réseau social du moteur de recherche. Souvent qualifié de réseau social « fantôme », Google+ compte 200 millions d’utilisateurs actifs au 2 Janvier 2014. Comparés aux 1,2 milliards inscrits sur Facebook, Google+ ne peut pas prétendre concurrencer ni ce géant ni les autres. 

Logiquement s’il est pris en compte que 40% des marques françaises ne publient rien sur Google+ et que 4/5 des responsables marketing ignorent ce qu’il est réellement possible de faire avec, l’avenir de ce réseau social parait bien sombre.

Mais le nombre de partages effectués sur Google+ sur les 6 derniers mois de l’année 2013 a connu une augmentation importante. En gagnant en moyenne 19% par mois, Google dépasse Facebook et ses 10% de progression mensuels. 

En se basant sur la tendance donnée par cette évolution, Google+ devrait passer devant le leader en termes de partages durant le 1er trimestre 2016. Ce n’est pas chose faite car pour l’instant, Facebook comptabilise 15 fois plus de partages que le réseau social du moteur de recherche.

Néanmoins, Google+ se démarque en rendant son utilisation simple et rapide avec une interface agréable et très visuelle. Il réunit également un panel d’applications pour lesquelles il faudrait s’inscrire à plusieurs de ses concurrents pour atteindre le même niveau de fonctionnalité.

•  La prise en main est rapide : Avec une interface simple et compréhensible de tous, la première utilisation se fait avec facilité. Les différents éléments ont un code couleur permettant une différentiation rapide et instinctive.

01

•  Cercles : Permettent de créer des regroupements de contacts à la guise de l’utilisateur. Grâce à ce classement personnalisé, les marques peuvent atteindre directement un certain type de personnes.

Cercles

•  Hangouts : Permet de créer une discussion écrite, photo et même vidéo. Là où se démarque Google+, c’est que les vidéoconférences sont possibles et peuvent accueillir jusqu’à 10 participants. Ces vidéoconférences peuvent être rendue publiques (live) ou enregistrées pour une diffusion ultérieure.

Hangouts

•  +1 « utiles » : A l’image de ses concurrents, Google+ permet à ses utilisateurs d’apposer un signe de préférence sur les publications de leurs congénères. Sous la forme d’un « +1 », mais cela ne s’arrête pas là. En effet, une publication à propos d’un site ou article qui reçoit un franc succès et qui accumule les +1, va se trouver dans les premiers résultats lors d’une recherche sur Google sur le thème abordé. Les utilisateurs de Google+ participent donc à leur hauteur au référencement.

google+1

En pleine expansion, Google+ n’attend qu’une chose : qu’un élément majeur face sa promotion, par exemple Barack Obama organisant une vidéoconférence rendue publique.

@cedricmartinet

1 Commentaire

  1. Kantiks Répondre

    Google+ est en recherche d’innovation permanente. Facebook se repose sur ces lauriers et stagne. Il est fort à parier que si cette configuration n’évolue pas, G+ va prendre du galon !

Laissez un commentaire

Wellcom
PROI WorldWide
Global Compact
ICCO
Wellcom
8 rue FourcroyParis, 75017 • France
• Tél. : 01 46 34 60 60