Wellconnect
FacebookTendancesTwitter

L’application Jelly, ou le partage de connaissance

« L’information n’est pas la connaissance. » A. Einstein

Les réseaux sociaux avaient jusqu’à présent la vocation de divertir, de faciliter les relations humaines. Avec l’arrivée de l’application pour Smartphone Jelly.co c’est tout le système de recherche d’informations qui est bouleversé.

Biz Stone, un des cofondateurs de Twitter lance, avec l’aide de son ami Ben Finkel, son réseau social Jelly.
Il profite d’un fait banal : presque tout le monde possède un Smartphone. Ces téléphones permettent de rester connecté à tous types de réseau social 24h/24, 7j/7. Partant de ce constat, les deux créateurs de l’application établirent que “au moment où tu te poses une question, il y aura forcément quelqu’un d’autre de connecté qui possède la réponse”.
Mais dans un monde où tout va de plus en plus vite, décrire ce que l’on voit PUIS poser la question se révèle beaucoup trop long et pas assez fun. Avec ces fameux Smartphones, prendre une photo (de bonne qualité) demande une fraction de secondes !
Cerise sur le gâteau : les applications basées sur le partage de clichés ont du succès en ce moment !
Se basant sur cette tendance, Jelly exploite donc un cliché pris par l’utilisateur qui va illustrer sa question et rendre l’échange plus interactif.

“Tu vois quelque chose qui t’intrigue, tu le prends en photo, du bout des doigts entoure l’objet et soumet la question à ton réseau d’amis”

Après avoir téléchargé l’application sur l’AppStore ou Google Play, la prise en main est rapide. La connexion et l’identification se font via un compte Facebook (ou Twitter) déjà existant. L’exemple de cas pratiques pris par son créateur est qu’au court d’une promenade un objet intrigue un possesseur de l’application, il sort son Smartphone, lance l’appli et en quelques secondes prend une photo de l’objet en question. D’un geste rapide du doigt, il entoure, recadre, renie, zoom ou étire sa photo pour mettre en valeur l’objet sujet de la question. Une fois cette étape réalisée, encore quelques secondes pour formuler la question et la soumettre à ses contacts.

« Point, shoot, ask! »

La subtilité ? La photo peut provenir de la galerie photo du téléphone ou bien même de Google Images.

La seule condition pour recevoir une image/question, c’est de posséder l’application.
Si un des contacts de l’expéditeur connaît la réponse à la question, il clique sur le post en question, rédige sa réponse et la renvoie.

IMG_1530.png

Admettons que la question reste sans réponse, MAIS qu’une de ces personnes ne connaissant pas la réponse pense avoir dans ses contacts quelqu’un susceptible d’avoir cette réponse… Eh bien cette personne peut poser lui-même la question, soit à son propre réseau Jelly, soit par SMS ou mail à tout autre personne.

IMG_5943.png IMG_7890.png

Si la question trouve réponse, l’émetteur initial de la question reçoit une notification sur sa page d’accueil. Il appuie dessus et la réponse s’affiche avec le profil de la personnes qui lui a répondu et accessoirement par quel réseau social. Pour remercier la personne qui a partagé sa connaissance, un système de cartes de remerciements (Thank You Cards) permet de récompenser de façon ludique le rédacteur de la réponse.

 Capture

 Ce nouveau moyen de partage de l’information ne fait que reprendre d’anciens modèles mais mérite qu’on lui laisse sa chance. L’interface est belle et agréable, la prise en main est rapide et aisée.

Les avis divergent encore sur l’avenir de cette application. Mais en règle générale, quand une application se tourne vers le multi-canal dont les principaux réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, l’alchimie s’avère efficace.

Alors, prêts à tester ?

 

@cedricmartinet

Laissez un commentaire

Wellcom
PROI WorldWide
Global Compact
ICCO
Wellcom
8 rue FourcroyParis, 75017 • France
• Tél. : 01 46 34 60 60