Wellconnect
Tendances

Aura-t-on le futur dans la peau ?

C’est un fait nous dépendons aujourd’hui de la technologie, appelez cela comme vous voulez, ère du numérique, du virtuel, réalité augmentée… mais, nous demeurons jusqu’à présent interfacés. C’est-à-dire qu’un écran ou un objet (lunette, montre) nous sépare du virtuel. Pour l’instant…

 

Parce que demain, utiliser sa peau comme une nouvelle interface tactile, c’est le pari fou des chercheurs les plus en pointe sur le sujet. C’est encore un rêve mais qui sera bientôt pleinement réalisé. La prochaine ère du contrôle tactile est dans les starting- blocks, avec des idées qui nous donneraient presque la chair de poule :

 

  • Duoskin : le tatouage intelligent à même la peau qui vous permettra de transformer votre peau en trakpad. Vous contrôlez votre tablette ou votre ordinateur avec votre doigt sur votre peau. Une simple pression sur une zone du tatouage permettrait de sauter une piste ou d’augmenter le volume par exemple.
    tendances2
  • Appréhender le monde différemment avec le projet Sarotis : une prothèse à placer sur le corps qui permettrait de compenser ce que l’être humain n’est pas capable de voir. Comme une seconde peau, sous forme de prothèses en silicone, à placer sur le cou, autour de la cheville ou du poignet. La prothèse se gonfle et se dégonfle en fonction des « data » envoyées, grâce à des capteurs 3D. On pourra donc se déplacer en ressentant des obstacles qui n’existent que dans le monde informatique. Ou être averti d’un danger pour le prévenir.
    tendances3
  • Skinterface agit comme une combinaison de peau qui permet de se plonger tout entier dans le monde virtuel. Une combinaison dotée de capteurs 3D qui permet de ressentir physiquement des sensations digitales. Une transition subtile du monde réel au virtuel développée par le design studio F-T-R qui imagine et crée le futur. Ils travaillent à l’élaboration d’une palette de sensations physiques créées à partir d’enregistrements sonores, pour permettre de ressentir physiquement l’eau sur son corps. Alors prendre un bain sans se mouiller ou se faire un calin virtuel plus vrai que nature deviendra bientôt monnaie courante ?
  • L’architecte Behnaz Farahi a désigné Caress of the Gaze, en s’inspirant du monde animal. Un vêtement imprimé en 3D qui a la particularité de réagir aux regards des autres. Les picots qui ressemblent à s’y méprendre à la peau d’un porc épic. Behnaz Farahi explique qu’elle cherche à explorer la relation étroite qu’il y a entre la peau humaine et la technologie. Selon elle, la peau donne elle aussi des informations sur nos émotions.
    tendances4

La réalité virtuelle ne se cantonnera bientôt plus uniquement à la vue et à l’ouïe. Elle devrait dans les prochains temps s’appuyer davantage sur le sens du toucher. De quoi rendre la frontière entre réalité et virtualité encore plus floue.

Jusqu’à présent on peut stopper le voyage, se déconnecter, dire stop. Mais comment, si le futur est dans notre peau, éteindre, quitter le virtuel, appuyer sur OFF ?

Laissez un commentaire

Wellcom
PROI WorldWide
Global Compact
ICCO
Wellcom
8 rue FourcroyParis, 75017 • France
• Tél. : 01 46 34 60 60