Wellconnect
Tendances

Être ou ne pas être Eco friendly

On l’a lu dans la presse, un nouveau cadre législatif vient booster le recyclage du papier dans les bureaux. Grandes entreprises, PME, TPE tout le monde est ou sera concerné prochainement, et c’est tant mieux. On parle d’une augmentation de 50% de papier collecté.

visu1Récup, tri, recyclage, consommation durable, … vous l’avez sans doute remarqué, c’est tendance et c’est tant mieux. Mais cette tendance va bien au-delà du papier. On a fouillé pour vous et on a déniché quelques merveilles dans plusieurs secteurs d’activité.

La mode pour commencer. Depuis quelques années les plus grands créateurs surfent sur la vague du recycling, mais l’innovation du moment c’est la récup de vieilles fringues que l’on détricote soigneusement… pour les retisser et donner vie à un nouvel habit. La marque néerlandaise Reblend exploite le filon, avec des habits et des objets 100% recyclés.

visu2L’industrie automobile ensuite qui propose et incite les chauffeurs à préférer les pièces dites de réemploi aux pièces de rechange neuves pour réparer leur tacot. La loi officialise et encourage enfin une pratique que les automobilistes français sont de plus en plus nombreux à adopter par souci d’économie et d’écologie.

Parlons ensuite de l’upcycling artistique avec Kabaad Mela, le premier festival indien qui met le recyclage à l’honneur. Une initiative environnementale de grande ampleur qui n’a d’autre souhait que de redéfinir le futur des déchets, en réfléchissant à une innovation frugale. Plus de 50 créateurs exposent leur manière d’upcycler comme par exemple ces pneus usagés recouverts de corde de coco qui reprennent vie et deviennent tabourets. Une forme d’art qui converti des rebuts en leur permettant une nouvelle vie, et cela dans un but écologique.

visu3

 

Autre originalité, avez-vous déjà entendu parler du recyclage architectural ? Les architectes sont de plus en plus nombreux à redonner vie aux bâtiments inutilisés. En Irlande par exemple, « The church », c’est le nom de ce pub-restaurant discothèque qui s’est installé dans une ancienne église en plein cœur de Dublin. Plus extravagant, une prison abandonnée en 2007 transformée en hôtel de 36 chambres ! C’est dans la ville hollandaise de Roermond que vous pouvez réserver votre cachot. Hôtel de luxe avec barreaux aux fenêtres, une initiative originale et dans la mouvance écolo elle aussi.

visu4

Mais encore, l’innovation verte pensée par le cabinet d’architecte danois EFFEKT : un projet de village durable. Le premier projet de village zéro déchet, baptisé ReGen, verra le jour près d’Amsterdam. Toutes les technologies vertes utilisées dans le ReGen village existes déjà, simplement les rassembler en un projet global manquait. Maisons sous cloche de verre, aquaponie (technique qui se sert des déjections de poissons comme source de nutriment pour les plantes), ferme écolo à haut rendement… les photos du projet parlent d’elles-mêmes.

visu5

 

Encore plus vert avec le green newspaper imaginé par The Mainichi, le quotidien japonais. C’est très simple, une fois le journal lu, vous pouvez le planter, et quelques temps plus tard, ça pousse !

Vous l’aurez compris on récupère tout, même les mariages abandonnés. Riche idée de Lauren Byrne, consciente qu’il y avait là un marché à creuser. En effet, ce sont plus de 200 000 mariages qui sont annulés en dernière minute aux Etats Unis, avec pour conséquence outre une grande tristesse évidemment, ce sont les frais engagés pour le DJ, le traiteur la salle de réception et j’en passe qui sont perdus. Qu’à cela ne tienne, Lauren Byrne a créé le site Bridal brokerage, qui propose à la revente des mariages clé en main, avec des remises allant de 20 à 40%. Tout le monde s’y retrouve finalement.

Le recyclage est donc bénéfique. Rien de neuf. Mais cet entrepreneur canadien va plus loin avec un projet environnementaliste qui profite à ceux qui adhèrent. Plus concrètement, The plastic Bank transforme les déchets plastiques en monnaie : l’entreprise rémunère la population locale de pays en développement qui récolte les déchets entassés sur les plages. Un mouvement citoyen anti plastique et anti pauvreté. L’opération est financée par la fabrication de billes en plastiques réutilisées par l’industrie, pour les imprimantes 3D par exemple. Pour boucler la boucle ces billes servent pour la plupart à fabriquer les dispositifs nécessaires dans la vie des ramasseurs eux-mêmes.

visu7

Enfin, Too Good To Go. De quoi parle-t-on ? de food, avec une signature très claire pour cette startup : un repas dans ton assiette, un geste pour la planète ! 3 entrepreneurs engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaires proposent cette appli qui permet d’acheter un repas sur le point d’être jeté. Un geste connecté pour les commerçants qui proposent leurs invendus, à prix mini, aux particuliers.

Une mouvance éco-responsable de plus en plus présente qui touche tout le monde et tous les secteurs. Les Français affectionnent les entreprises utiles et cette notion est désormais au cœur des attentes du grand public. La dernière étude doublée d’un palmarès réalisée par Terre de Sienne et Ifop le confirme : les entreprises « en or » allient bonne réputation et utilité. C’est tendance, et c’est tant mieux !

Laissez un commentaire

Wellcom
PROI WorldWide
Global Compact
ICCO
Wellcom
8 rue FourcroyParis, 75017 • France
• Tél. : 01 46 34 60 60