Wellconnect
Community ManagementEtudes & AnalysesTwitter

La réforme sur le code du travail pépie sur Twitter…

 

Ces derniers jours, vous avez certainement pu lire plusieurs articles animés à propos du projet de loi El Khomri sur la Loi du Travail. Outre les différents points abordés du texte qui fait débat, le Gouvernement a décidé qu’il serait pertinent de répondre à ses détracteurs par le biais du réseau social Twitter. En effet, entre une pétition signée par presque 1 million de français mécontents, un appel à la grève générale sur Facebook et la création d’un hashtag #OnVautMieuxQueCa par des Youtubeurs influents, le combat que mène la population et plus particulièrement les internautes ne passe pas inaperçu et fait pas mal de remue-ménage.

L’action de communication digitale conduite par le gouvernement qui se veut à la fois moderne et pédagogique s’avère finalement maladroite et naïve plus qu’autre chose, perçue plutôt comme une bouée de sauvetage qui tenterait de sauver les meubles face aux nombreux couacs auxquels l’annonce du projet a été sujette.

« Bonjour, je suis la #LoiTravail! On parle beaucoup de moi mais on me connaît mal. Sur ce compte, je vous dis tout! (Mes tweets n’engagent que mon projet de loi) ». Voici, en quelques lignes enthousiastes comment se présente le compte Twitter officiel de La Loi du Travail créé par le Gouvernement le 25 Février. Certes, l’idée était plutôt bonne et partait d’un bon sentiment : informer les Français en direct et en détail des changements proposés et les rassurer sur les éventuels impacts générés sur leur quotidien et leur carrière professionnelle. Alors que certains Twittos pensent à un compte « fake » ou hacké, d’autres sautent rapidement sur l’occasion pour tourner le compte en dérision et le décrédibiliser. Les réactions ne se font pas attendre et nous imaginons le Community Manager (« We know that feel bro ») vite submergé par une vague de mentions et de notifications digne d’un tsunami. Pour ceux qui l’auraient manqué, voici le deuxième tweet publié par le Community Manager du compte :

loi travail 1

Accompagné d’un GIF plutôt has been datant de l’ère de Windows 95-98, le tweet nous invite à consulter le discours de Myriam El Khomri lors de la commission nationale de la négociation collective. 79 retweet pour 57 favoris, nous sommes loin du succès escompté, surtout pour un compte officiel.  Face à tant de candeur, la twittosphère se pose des questions et se demande  pourquoi Twitter a accepté de positionner @LoiTravail comme un compte certifié. S’ensuit alors des scrolls et des scrolls de mentions plus grinçantes et acerbes les unes que les autres, car, comme sur chaque réseau social, celui-ci possède ses propres codes et il est dangereux de s’y aventurer sans les connaître et les appliquer.

 

loi travail 2

loi travail 3

loi trvail 4

Afin d’endiguer le flot de trolls qui l’interpelle, le Gouvernement s’active rapidement face au bad buzz qui se profile et se met à créer du contenu multimédia dans le but de souligner des points importants de la proposition et de répondre ainsi à des internautes mal informés et/ou en colère. A coup de GIF et de hashtags #TOUTPOURLEMPLOI et #LOITRAVAIL, le compte fait tout son possible pour répondre aux questions des uns et des autres sur un ton beaucoup plus ferme mais rassurant. Si le compte commence enfin à trouver sa ligne éditoriale au bout de 3 jours après sa date de lancement, il n’en reste pas moins que celui-ci n’est pas encore sorti d’affaire dans la mesure où le projet de loi ne sera présenté que le 24 Mars prochain. D’ici là, le Gouvernement a le temps de réfléchir à sa communication online ainsi que sur le positionnement de son discours.

loi travail 5

loi travail 6

 

Il est étonnant que le service de communication ministériel ne se soit pas posé la question de savoir si Twitter était la plateforme adaptée pour ce type de débat et de partage d’informations vu la levée de boucliers des citoyens dès l’annonce du communiqué par la ministre sachant que Twitter est le réseau social de l’instantanéité par excellence. Une bonne raison de plus de soigner sa veille, d’être à l’écoute des tendances et des ressentis des communautés et de l’usage des réseaux sociaux dans les procédés de communication des entreprises ou des organismes/collectivités.

 

A.A.

Laissez un commentaire

Wellcom
PROI WorldWide
Global Compact
ICCO
Wellcom
8 rue FourcroyParis, 75017 • France
• Tél. : 01 46 34 60 60