Wellconnect
Community ManagementTendances

Les memes internet : kezako ?

« Problem ? », «U mad bro ?», «Lolz»…ces expressions ne vous disent rien ? Pas de panique, ouvrez-votre esprit, nous allons vous faire découvrir le monde merveilleusement humoristique des memes internet !

 

Si à l’origine, l’appellation « meme » se limitait à un procédé consistant à reproduire ou imiter une image, un son, un texte, qui au fil des partages devenait progressivement un élément de la culture web, sachez que les memes relèvent désormais pour la plupart de l’humour du « Troll »* et parfois de l’humour noir. Destinés à être compris comme des détournements parodiques, des blagues et autres tribulations « lolesques », les memes sont vecteur d’humour et de messages ironiques. Echappant souvent aux non-initiés, les memes pourraient être décrits comme des phénomènes massivement repris et déclinés sur Internet. Souvent caractérisés par une image, un GIF, une vidéo, un hashtag, une phrase, une citation, un mot en particulier ou une idée, les memes se sont démocratisés grâce à des forums et des sites d’imageboards bien connus des geeks (4chan, 9gag ou encore KnowYourMeme), nerds, gamers et autres communautés adeptes du web 2.0

La production de mêmes s’appuie sur un ensemble d’activités issues de la culture numérique. Par exemple, diffuser des Lolcatz vous permet de vous inscrire dans un ensemble de pratiques propres à internet. Le meme étant un marqueur identitaire propre à une communauté, celui-ci prouve que vous appartenez bien à cette dernière. Une marque qui investit le monde du digital s’expose donc aux tacles d’un public en particulier, souvent expert dans le domaine et friand de clashs et autres esclandres publiques. La culture web et les memes sont à manier avec précaution car une mauvaise utilisation de ceux-ci pour paraitre « cool » et dans l’air du temps pourrait résulter d’un rejet, voire d’une exposition au ridicule (et nous savons tous à quel point les RT ou partages vont vite avant l’effacement du contenu  à l’origine du bad buzz).

meme internet 2

 

Les mèmes captent spontanément l’attention des publics les plus délicats à engager. Ces publics possèdent des points communs relatifs au cynisme, à la dérision, à l’anticonformisme et à une certaine capacité à décoder les discours des marques (ce qu’ils appellent vulgairement, «la posture anti-bullshit »). Sachez donc que l’utilisation d’un mème, aussi inoffensive que peut vous paraitre une image de chaton trop mignon, n’est jamais sans conséquences : soit ça passe, soit ça casse. A double tranchant et souvent clivant, ce medium particulier qui peut parfois s’avérer être la solution de facilité humoristique à une question épineuse n’est pas sans danger. Surfez sur la vague du « trendy », oui, mais posez-vous d’abord la question de savoir si votre marque est légitime à l’utilisation de tels contenus et si celle-ci  est en adéquation avec les codes et le vocabulaire employés par la large communauté du Net qu’il y a derrière. Nous vous conseillons donc d’engager toujours plus de dialogue avec de nouvelles communautés mais veillez à bien étudier une possible adéquation entre l’ADN éditorial de la marque/ de vos produits / services et celles-ci (cf. l’exemple ci-dessous).

meme internet 3

 

Alors lancez-vous dans le « game », acceptez de ne pas plaire à tout le monde et de vous faire « rickroll » de temps en temps. Bref, DON’T FEED THE TROLL ! 🙂

 

meme internet 4

 

* Troll (internet): Internaute qui publie un contenu délibérément provocateur sur internet à l’attention d’une ou plusieurs personnes avec l’intention de causer un maximum de discorde et de disputes.

 

A.A.

Laissez un commentaire

Wellcom
PROI WorldWide
Global Compact
ICCO
Wellcom
8 rue FourcroyParis, 75017 • France
• Tél. : 01 46 34 60 60