Wellconnect
Guide pratiqueRéseaux sociaux pro

Les réseaux sociaux peuvent-ils vraiment aider à trouver un job ?

Non chaque nouvelle année n’est pas synonyme de rupture ou de révolution du monde numérique. Pourtant c’est tout de même l’occasion de se prêter au jeu de la prospective, sans boule de cristal ni tarots, simplement en tenant compte des évolutions naissantes des pratiques de nos réseaux sociaux préférés.

En cette période où la recherche d’un emploi peut s’apparenter à l’épopée « The Hobbit » (très longue, répétitive et pour un même trésor désiré par tous), les réseaux sociaux peuvent-ils aider dans cette quête du Graal ? Pour les candidats, comme pour les recruteurs, de nouvelles habitudes émergent et devraient se confirmer dans l’année à venir. Si plusieurs réseaux sociaux peuvent vous permettre de trouver un emploi, concentrons-nous pour l’instant sur Linkedin, réseau social professionnel par excellence.

Les stratégies des DRH

Les réseaux sociaux permettent aussi aux recruteurs d’optimiser leur sélection tout en réduisant leurs coûts. « C’est moins cher qu’un cabinet pour des postes ciblés avec précaution ou que certains job boards qui offrent beaucoup de volume, mais pas toujours avec la qualité recherchée » explique Frédérique Scavennec, directrice du recrutement groupe de L’Oréal sur L’Usine Digitale.

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à diffuser leurs offres d’emploi sur Linkedin.  Deux cas de figure existent. Le premier consiste à simplement publier une news avec un lien vers l’offre détaillée. Cette fonctionnalité gratuite souffre cependant de trois problèmes majeurs : la méconnaissance des options de ciblage par certaines entreprises, l’aspect éphémère des publications et la limite de visibilité aux personnes qui suivent l’entreprise.

La fonction recommandée par Linkedin est une option payante de diffusion d’offre d’emploi. En investissant dans cette formule, les offres peuvent être directement suggérées aux candidats potentiels par mail ou sur leur page d’accueil et sont également référencées dans l’espace Emploi. Mais en étant très visible, l’entreprise risque d’être très sollicitée. Le responsable RH sera alors chargé de trier un grand nombre de candidatures potentielles. Il est donc essentiel pour eux de bien rédiger l’annonce et de cibler précisément le profil recherché.

Les opportunités pour les candidats

Si les plus créatifs se prêtent au jeu du CV vidéo comme Adrien Viglianisi, l’exercice peut être risqué. Heureusement, il existe d’autres moyens de sortir du lot. Vous ne ferez pas le buzz mais vous ne risquerez pas de vous « griller » non plus.

Linkedin est le roi des réseaux professionnels. Plus qu’un simple CV en ligne, il offre la possibilité d’affirmer son expertise et de se différencier plus facilement que sur un CV « papier ». Lorsque vous remplissez votre profil, pensez « mots clés ». Comme partout sur le web, c’est eux qui vous permettront d’être visible. Vous êtes chef de projet ? Ce terme est présent dans de multiples secteurs alors pensez  à préciser le vôtre.

Pour développer votre réseau, ne cherchez pas à accumuler le plus de contacts possibles.  Ajouter des contacts qui présentent vraiment un intérêt professionnel. Ils contribueront eux aussi à votre référencement.

Mais surtout, soyez actif ! Vous n’avez pas changé de poste mais êtes en charge de nouvelles missions ? Pensez à les ajouter pour garder votre profil à jour. Vous effectuez régulièrement une veille ? Partagez là. Vous voulez prendre la parole ? Vous pouvez écrire des articles, type blog, directement dans Linkedin (en version anglaise uniquement pour le moment).  De nombreux groupes de discussion existent sur Linkedin, rejoignez-les et engagez la conversation pour vous faire connaitre.

Toutes ces actions et les réactions que vous susciterez seront valorisées par Linkedin lorsque des recruteurs potentiels chercheront des candidats.  Vous donnerez aussi une bonne image de dynamisme, de connaissance de votre secteur lorsque des recruteurs que vous aurez contactés « hors Linkedin » chercheront à en apprendre plus sur vous. Linkedin apparaissant souvent dans les premiers résultats d’une recherche Google, vous pourrez ainsi contrôler une partie de votre e-réputation (à condition que des photos de vous en état d’ébriété ne trainent pas en public sur Facebook).

Résumé des bonnes pratiques :

  • Remplissez intégralement votre profil et vérifiez régulièrement qu’il est à jour.
  • Publiez plusieurs fois par semaine des actualités du secteur ou vos propres analyses.
  • Ajouter des contacts : Commencez par vos collaborateurs, anciens élèves de votre promotion, amis
  • Interagissez avec vos contacts : félicitez-les lors de leurs promotions, commentez leurs publications.
  • Consultez régulièrement les suggestions de mise en relation.
  • Lorsque vous faites une demande de mise en relation, personnalisez-là par quelques lignes de texte.
  • Suivez les pages des entreprises qui vous intéressent.
  • Trouvez des thématiques à suivre sur Linkedin Pulse pour faire votre veille.
  • Rejoignez quelques groupes et participez aux discussions régulièrement.
  • N’hésitez pas à entrer en relation avec une personne que vous venez de rencontrer.

 

Les limites

Si les réseaux sociaux sont un outil puissant pour la mise en relation des candidats et des offres d’emploi, il est encore bien rare de ne postuler qu’à travers une plateforme comme Linkedin. L’envoi d’un CV (en pdf voire papier) et d’une lettre de motivation dans un e-mail restent encore un passage obligé. Votre personal branding et votre tchatche digitale ne suffisent pas encore à bouleverser le parcours balisé de la recherche d’emploi. Les réseaux sociaux sont encore principalement utilisés comme un annuaire d’offres et de profils plus que comme une nouvelle forme de mise en relation.

Malgré les opportunités offertes, notamment par Linkedin, les Français semblent encore peu recourir aux réseaux sociaux dans leur recherche d’emploi. Selon une étude menée en 2014 par Adecco auprès de 3315 répondants, seuls 32 % déclarent utiliser les réseaux sociaux dans le cadre de leur recherche d’emploi avec une préférence pour le réseau Viadeo face à Linkedin. Ces utilisateurs utilisent principalement Viadeo et Linkedin pour diffuser leur CV et ne sont pas encore dans une véritable démarche « réseau social ». Ils ne travaillent pas particulièrement leur image en ligne et seulement 5 % déclarent avoir obtenu un emploi par les réseaux sociaux.

Si le potentiel théorique des réseaux sociaux est bien réel, son efficacité est surtout prouvée dans des domaines très connectés (comme la communication). Ils restent peu maitrisés par la majorité des français et une sensibilisation du grand public doit être faite si l’on souhaite observer une réelle transformation des pratiques des candidats et des recruteurs.

1 Commentaire

  1. Merci pour cet article intéressant !

    Les réseaux sociaux restent un outil complémentaire pour le recrutement et la communication des entreprises. Comme vous le dites, seulement « 5% des utilisateurs interrogés déclarent avoir obtenu un emploi par les réseaux sociaux »

    Je vous invite à consulter cet article sur le sujet : Recrutement social, quoi de neuf ?

Laissez un commentaire

Wellcom
PROI WorldWide
Global Compact
ICCO
Wellcom
8 rue FourcroyParis, 75017 • France
• Tél. : 01 46 34 60 60