Wellconnect
Actualité Social Mediae-PR / relations influenceurs

Faut-il payer les blogueurs ? (ad lib)

Régulièrement resservie au sein de la blogosphère ou par les agences spécialisées, la question de la rémunération des blogueurs, via notamment le billet sponsorisé, est un sujet de discorde qui recouvre une problématique plus générale liée à la professionnalisation de certains blogs et la volonté, tout à fait légitime, de monétiser leurs audiences.

Dans une tribune publiée par Stratégie cette semaine, Grégory Pouy (Vanksen/Buzz Paradise) évoque le principe de l’autorégulation : « si un blogueur essaie de tromper ses lecteurs sur les qualités d’un produit, il y en aura toujours pour démasquer la supercherie et le lui reprocher aussi sec via les commentaires ou sur un autre blog. »

En effet, le blogueur construit sa réputation sur la qualité de ses billets et la pertinence de ses avis, une relation trop intime avec un annonceur le décrédibilisera immédiatement. Pour ne pas scier la branche sur laquelle il est assis, le blogueur a donc tout intérêt à afficher une certaine transparence.

Une transparence également réclamée par Google pour qui le billet sponsorisé est un outil permettant de fausser les résultats de son fameux PageRank (sans parler d’une possible concurrence au business bien établi des liens sponsorisés…). A ce sujet, Google incite les webmasters à signaler (dénoncer ?) les liens suspects et précise donc que « le fait d’acheter des liens pour améliorer votre classement PageRank constitue une infraction à nos consignes de qualité. »

Pour preuve d’une autorégulation déjà en place, l’exemple de la nouvelle formule du magazine 20 ans, dont l’éditeur a très maladroitement proposé à certaines blogueuses de rémunérer des articles à 10 euros. Une très mauvaise image qui accompagne ce lancement alors qu’il était certainement possible de collaborer efficacement avec les blogueuses.

le débat reste ouvert sur la rémunération des blogueurs, le statut d’auto-entrepreneur devrait apporter un début de solution pour ceux qui souhaitent professionnaliser et « régulariser » leurs activités.
Quoiqu’il en soit les bonnes pratiques font appel au bon sens relationnel : le billet sponsorisé, les régies publicitaires dédiées ou les relations publiques permettent de mettre en place des opérations « gagnant-gagnant ».

A lire ailleurs :
– Etude Forrester “Add Sponsored Conversations To Your Toolbox
– Grégory Pouy sur Stratégies : “faut-il payer les blogueurs influents ?
– Sur le blog de Matt cutts (Google) : “Paid posts should not affect search engines

Laissez un commentaire

Wellcom
PROI WorldWide
Global Compact
ICCO
Wellcom
8 rue FourcroyParis, 75017 • France
• Tél. : 01 46 34 60 60